Les asymétries chez le quadrupède et chez l'homme


Auteur Message
Djillali Hadjouis

Les adaptations fonctionnelles des Grands Vertébrés et des Primates dans l'esprit d'équilibre postural (normal, anormal, pathologique) sont rarement enseignées car ces trois fonctions ont des causes différentes (génétique, évolution et plans d'organisation des vertébrés, adaptation paléoenvironnementale, centres de gravité, lésions ostéo-articulaires, atteintes congénitales, variabilité, croissance ...). Si le quadrupède en général sauvage (en dehors de la domestication) est indemne de toute dysmorphose primitive ou asymétrie cranio-faciale eu égard à ses centres de gravité, à sa charpente suspendue telle un pond entre deux piliers, et à sa tête en porte-à-faux, indépendante de toute contrainte mécanique située à l'arrière de la région cervicale, le bipède devient en revanche asymétrique dès lors qu'il acquiert sa verticalité.
L'enseignement de la posturologie en général et de l'ostéopathie en particulier devrait comporter un chapitre non négligeable des notions de l'équilibre postural et de ses conséquences sur le bipède autrement dit l'homme debout.

Pour pouvoir publier dans ce forum, vous devez vous connecter et accepter son règlement.

Dernières Actualités

Nouveau site
Parution du numéro 22
Parution du numéro 21
Parution du numéro 20
Parution du numéro 19
Parution du numéro 18
Parution du numéro 17
Parution du numéro 16
Parution du numéro 15
Parution du numéro 14