Intérêt d’un traitement ostéopathique chez des femmes enceintes dont le foetus se présente en siège. Étude expérimentale

Téléchargement : 10 € TTC.
Parution Oct 2019
Publié dans le Numéro 23
Auteurs
Tiffany Truffier
Gianni Marangelli
Julia Adouard
Mots-clés
Grossesse (1)
Ostéopathie (67)
Présentation du siège (1)
Version foetale (1)
Résumé
Introduction

La position en siège d’un foetus pourrait présenter des risques lors d’un accouchement par voie basse. Par ailleurs, cette position est souvent corrélée à un inconfort chez la femme enceinte, et peut favoriser certains troubles orthopédiques chez le nouveau-né tels que la dysplasie de hanche, une malposition des pieds ou encore un torticolis. Cette étude expérimentale évalue l’intérêt d’un traitement ostéopathique chez des femmes enceintes dont le foetus se présente en siège, afin de favoriser une version spontanée.

Méthodes

L’étude a été réalisée sur une population de 15 femmes enceintes dont le foetus se présentait en siège. Une à deux séances d’ostéopathie leur ont été dispensées. La version ou non du foetus a ensuite été objectivée par contrôle échographique auprès d’un gynécologue ou d’une sage-femme dans les 48 heures.

Résultats

8 des 15 foetus ont effectué leur version spontanée après traitement ostéopathique. Parmi les 8 femmes, 4 avaient également bénéficié d’autres approches complémentaires, acupuncture ou haptonomie.

Conclusion

Chez les patientes dont le foetus a versé spontanément, des structures anatomiques comme le diaphragme et les articulations sacro-iliaques ont été traitées. Dans les cas où les foetus sont restés en position caudale, une cause médicale sous-jacente a été diagnostiquée par l’équipe médicale expliquant alors l’impossibilité de version spontanée, et l’échec de Version par Manoeuvre Externe (VME) également. L’ostéopathie semble bénéfique dans la prise en charge des femmes dont le foetus se présente en siège, que ce soit pour favoriser sa version spontanée, ou pour améliorer le confort de la mère. L’intégration de l’ostéopathie au parcours de soin des femmes enceintes concernées pourrait donc apporter un bénéfice pour ces patientes et leur foetus.

Référence
Truffier T, Marangelli G, Adouard J. Intérêt d’un traitement ostéopathique chez des femmes enceintes dont le foetus se présente en siège. Étude expérimentale. La Revue de l'Ostéopathie. 2019;23:5-14.

Dernières Actualités

Symposium international "Ostéopathie du sport et posturologie”
Parution du numéro 26
Numéro 26 : Rubrique Lire
Parution du numéro 25
Numéro 25 : Rubrique Lire
7th “Open Forum for Osteopathic Education” Conference – “The Working Principles of Osteopathy"
Appel à projet de recherche sur la douleur
Confiez l'analyse de vos données statistiques à la Revue de l'Ostéopathie
Accédez au Forum de La Revue de l'Ostéopathie
Parution du numéro 24