Étude comparative du seuil de la douleur et la dureté sous cutanée lors de pressions exercées dans la région lombaire et fessière entre sujets lombalgiques et non lombalgiques

Téléchargement : 10 € TTC.
Parution Mar 2019
Publié dans le Numéro 22
Auteurs
Aline Kaisin
Walid Salem
Mots-clés
Douleur (7)
Lombalgie (6)
Points de déclenchement (1)
Résumé
Objectif

Cette étude s’intéresse à la dureté des tissus, ainsi qu’au taux de pressions nécessaires pour déclencher la douleur au niveau des triggers points. Le but étant l’amélioration de l’approche clinique de sujets lombalgiques grâce à une meilleure connaissance anatomophysiologique.

Méthodes

111 sujets ont participé : 52 lombalgiques entre 16 et 84 ans et 59 non lombalgiques entre 20 et 63 ans. Le seuil de déclenchement de la douleur a été enregistré à l’aide d’un algomètre de pression, la perception du seuil de la douleur grâce à l’échelle verbale numérique, la dureté tissulaire a été mesurée à l’aide d’un shoremètre. Le tout, au niveau de divers triggers points mis en évidences dans la région lombaire, iliaque et glutéale.

Résultats

La lombalgie influence la dureté des tissus ainsi que le seuil de déclenchement de la douleur, sans impact sur la position de repos ou contractée. Les résultats montrent une inversion des tendances de la dureté tissulaire dans la région iliaque et glutéale bilatéralement. Les lombalgiques auraient une dureté tissulaire plus élevée, et un seuil de déclenchement de la douleur plus bas dans ces régions, sans lien significatif entre le seuil de déclenchement de la douleur et la dureté tissulaire au niveau des triggers points, que ce soit chez les sujets lombalgiques ou non lombalgiques.

Conclusion

Grâce à ces nouvelles connaissances physiologiques, nous pourrions améliorer l’approche clinique de nos patients lombalgiques en tenant compte de la région iliaque et glutéale bilatéralement lors de notre prise en charge. Toutefois, gardons à l’esprit que de manière générale au niveau de divers triggers points la quantification du seuil d’apparition de la douleur est sans relation avec la dureté tissulaire. Cela remet en cause certains critères d’évaluation, mais aussi du traitement de ces points.

Référence
Kaisin A, Salem W. Étude comparative du seuil de la douleur et la dureté sous cutanée lors de pressions exercées dans la région lombaire et fessière entre sujets lombalgiques et non lombalgiques. La Revue de l'Ostéopathie. 2019;22:25-32.

Dernières Actualités

Symposium international "Ostéopathie du sport et posturologie”
Parution du numéro 26
Numéro 26 : Rubrique Lire
Parution du numéro 25
Numéro 25 : Rubrique Lire
7th “Open Forum for Osteopathic Education” Conference – “The Working Principles of Osteopathy"
Appel à projet de recherche sur la douleur
Confiez l'analyse de vos données statistiques à la Revue de l'Ostéopathie
Accédez au Forum de La Revue de l'Ostéopathie
Parution du numéro 24