Évaluation de l’efficacité d’un traitement ostéopathique sur les effets secondaires et la qualité de vie de patients sous chimiothérapie : Essai clinique multicentrique randomisé

Téléchargement : 10 € TTC.
Parution Oct 2012
Publié dans le Numéro 7
Auteurs
Nolwenn Favier
Antoine Guinet
Meryl Nageleisen
Bernard Ceccaldi
E Pujade-Lauraine
Christine LeFoll
Mots-clés
Ostéopathie (67)
Qualité de vie (6)
Étude multicentrique (1)
Résumé
Objectif

Plusieurs études de faible puissance suggèrent une efficacité de l’ostéopathie sur les effets secondaires des chimiothérapies. Le but de notre recherche était de réaliser une étude multicentrique pour évaluer l’efficacité d’un traitement ostéopathique sur la qualité de vie des patients sous chimiothérapie en contrôlant la variabilité inter praticiens.

Méthodes

Cette étude a été menée par trois praticiens dans les services d’oncologie de trois hôpitaux de la région parisienne. Les patients ont été répartis par randomisation en deux groupes : un groupe à été traité puis a reçu le traitement placebo, un groupe a reçu le placebo puis a été traité. Nous avons utilisé un protocole d’essai croisé (cross-over) sur deux cures consécutives : chaque patient était son propre témoin. Pendant la phase traitée, le traitement ostéopathique était appliqué ; il était simulé lorsque le patient était témoin. Les critères de jugement étaient le questionnaire QLQ-30 modifié administré trois fois : avant traitement ostéopathique (témoin), après traitement réel (traité) et simulé (placebo).

Résultats

Les 40 patients comprenaient 27 femmes et 13 hommes. Les différences entre les phases traité et témoin étaient très hautement significatives pour les nausées-vomissements et la dyspnée, hautement significatives pour la fatigue, et significatives pour les douleurs et la perturbation du sommeil. L’efficacité était statistiquement supérieure au placebo pour tous ces critères. Il n’y avait pas de différence selon l’ordre d’application du traitement réel ou simulé, ni d’effet centre donc de variabilité inter-praticien.

Conclusion

Les résultats de cette étude sont en faveur d’une efficacité clinique de l’ostéopathie sur les effets secondaires des patients sous chimiothérapie. Ces résultats sont suffisamment intéressants pour suggérer que la présence d’ostéopathes dans les services d’oncologie puisse être utile aux patients atteints de cancer. D’autres études doivent confirmer ces résultats et quantifier la demi-vie des traitements ostéopathiques afin qu’ils soient pleinement intégrés à la prise en charge conventionnelle.

Dernières Actualités

Symposium international "Ostéopathie du sport et posturologie”
Parution du numéro 26
Numéro 26 : Rubrique Lire
Parution du numéro 25
Numéro 25 : Rubrique Lire
7th “Open Forum for Osteopathic Education” Conference – “The Working Principles of Osteopathy"
Appel à projet de recherche sur la douleur
Confiez l'analyse de vos données statistiques à la Revue de l'Ostéopathie
Accédez au Forum de La Revue de l'Ostéopathie
Parution du numéro 24