Effets de manipulations viscérales visant le péricarde sur la variabilité de la fréquence cardiaque. Partie 2 : Différenciation de profils autonomes basés sur une analyse statistique secondaire discriminante

Publié dans le Numéro 28, Parution Sep 2022
Auteurs
Julien Fatisson
Vincent Gosselin Boucher
Victor Oswald
Yannick Mullié
Vincent Verfaille
Francois Lalonde
Alain Steve Comtois
Référence
Fatisson J, Gosselin Boucher V, Oswald V, Mullié Y, Verfaille V, Lalonde F, Comtois A. Effets de manipulations viscérales visant le péricarde sur la variabilité de la fréquence cardiaque. Partie 2 : Différenciation de profils autonomes basés sur une analyse statistique secondaire discriminante. La Revue de l'Ostéopathie. 2022;28:29-38.
Résumé
Contexte

La variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) est un outil qui permet d’évaluer de nombreux paramètres physiologiques du système nerveux autonome, dont les variations d’activités sympathique et parasympathique. Précédemment, nous avions rapporté l’impact à court et à moyen terme de manipulations ostéopathiques viscérales (MOV) sur les composantes fréquentielles de la VFC. Cependant, la direction de changement (augmentation vs. diminution) du rapport des basses et hautes fréquences (BF/HF) au cours du temps semble être différente selon les participants. L'objectif de cette étude statistique est d’objectiver la direction de ces changements observés a posteriori afin d’identifier différents profils.

Méthodes

Nous avons utilisé des tests statistiques non paramétriques (n = 64) (test de Mann-Whitney et corrélation de Spearman) et une analyse discriminante sur les mesures de STDRR (déviation standard des intervalles RR), RMSSD (racine carrée de déviation standard des intervalles RR), HF, BF, BF/HF pour établir les différences entre les sous-groupes.

Résultats

L'analyse révèle qu'une valeur seuil du ratio BF/HF = 1,35 permet de discriminer les participants sains en deux profils (BF/HF < ou > 1,35, P (parasympathique) ou S (sympathique) respectivement) avec une grande précision. L'analyse discriminante a révélé une efficacité > 90 % de l'approche de séparation des groupes (ASG). Les principaux facteurs contribuant à l'association de groupe étaient le RMSSD, les bandes non normalisées de basses (BF) et hautes fréquences (HF). Cette ASG a également été utilisée sur les résultats du groupe expérimental MOV et a permis de déterminer l’effet des MOV selon le groupe d’appartenance initial.

Conclusion

Cette différentiation de profils offre un potentiel particulièrement intéressant pour comprendre les réponses de l’activité du SNA en fonction de l’état basal. Étant donné que plusieurs études ont rapporté l’effet de certaines techniques ostéopathiques, connaître l’état du SNA avant traitement grâce à un outil simple et accessible permettrait éventuellement d’ajuster le choix de pratique clinique.

Mots-clés
Ostéopathie (76)
Rythme cardiaque (2)
Système nerveux autonome (5)

Dernières Actualités

Parution du numéro 28
Numéro 28 : Rubrique Lire
L'article "Effets de manipulations ostéopathiques visant le péricarde sur le système nerveux autonome : une étude pilote" est en Open Access
Numéro 27 : Rubrique Lire
Parution du numéro 27
La prise en charge des grands syndromes cranio-maxillo-faciaux en ostéopathie pédiatrique
Confiez l'analyse de vos données statistiques à la Revue de l'Ostéopathie
13e Symposium Ostéopathique International de Nantes. 11 & 12 mars 2022
La DOULEUR, de la recherche fondamentale à la pratique clinique. 4e congrès International Universitaire d'Ostéopathie. 19 mars 2022
Symposium international "Ostéopathie du sport et posturologie”