1. Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numéro 20
  4. - Étude endoscopique in vivo de l’effet des techniques ostéopathiques fasciales sur les tissus sous-cutanés et la matrice extracellulaire

Étude endoscopique in vivo de l’effet des techniques ostéopathiques fasciales sur les tissus sous-cutanés et la matrice extracellulaire




Télécharger l'abstract



Acheter l'article

Ducoux B, Dever-Normand A, Normand V, Pizon M. Étude endoscopique in vivo de l’effet des techniques ostéopathiques fasciales sur les tissus sous-cutanés et la matrice extracellulaire. La Revue de l’Ostéopathie. 2018;20:25-34.

Résumé

Objectif : les fascias sont impliqués dans de nombreux mécanismes de douleur, de restriction de mouvements, et retards de récupération. Les techniques myofasciales ont été utilisées par de nombreuses générations d’ostéopathes afin de participer à la guérison, à l’amélioration de la qualité de vie. Des publications récentes démontrent l’efficacité clinique de ces techniques ostéopathiques. Cependant, personne n’a encore objectivé de façon directe in vivo les effets visibles de ces techniques sur les structures anatomiques. L’objectif de cette étude est de montrer quelles structures sont impliquées et comment la transmission de l’information s’étend aux structures voisines.

Méthodes : une équipe d’ostéopathes DO de la FROP – Formation Recherche Ostéopathie Prévention – a réalisé ces techniques sur 30 patients. Un endoscope a été utilisé au début de chaque intervention chirurgicale.

Résultats : les techniques ostéopathiques myofasciales induisent des changements dans les fascias mais également dans les tissus voisins, entrainant une modification du Système Collagénique Multimicrovacuolaire d’Absorption dynamique.

Conclusion : les techniques ostéopathiques myofasciales semblent bien avoir un effet sur les tissus ciblés mais également sur le réseau multi-fibrillaire et vasculaire, corroborant une vision ostéopathique de la continuité tissulaire.

Mots-clés : technique fasciale, endoscopie, matrice extra cellulaire MEC, ostéopathie


Effects of fascial osteopathic techniques on subcutaneous tissues and extracellular matrix. An in vivo endoscopic study

Ducoux B, Dever-Normand A, Normand V, Pizon M. Effects of fascial osteopathic techniques on subcutaneous tissues and extracellular matrix. An in vivo endoscopic study. La Revue de l’Ostéopathie. 2018;20:25-34.

Abstract

Aim: fascia has an impact through numerous pain mechanisms, restricted movements and delayed recovery. Myofascial techniques have been used for years by osteopaths, toward healing and improving the quality of patients’ lives. Recent publications have shown clinical efficiency for these osteopathic techniques. However, in vivo visible effects on anatomical structures have yet to be demonstrated. This study aims to show what structures are involved in these techniques and the way adjacent structures are receiving the input.

Methods: a team of DOs osteopaths, members of the FROP – Formation Recherche Ostéopathie Prévention – (Osteopathy, Training, Research, Prevention), applied these fascial techniques on 30 patients. We used an endoscope at the start of a surgical procedure.

Results: myofascial techniques induce changes not only in the fascia, but also in the adjoining tissues, thus leading to changes in the dynamic absorption’s multimicrovacuolar collagenic system.

Conclusion: myofascial osteopathic techniques appear to have an effect on the targeted tissues as well as on the multi fibrillary and vascular net around, supporting the osteopathic vision of a tissue continuity.

Keywords: fascial technique, endoscopy, extra cellular matrix, osteopathy