1. Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numéro 13
  4. - Manipulation des thoraciques de T1 à T6. Effets à court terme sur la mobilité des cervicales

Manipulation des thoraciques de T1 à T6. Effets à court terme sur la mobilité des cervicales

Le 2015-12-26 à 21:54 par Robert Meslé.





Télécharger l'abstract





Acheter l'article

Goujon P, Pillet H. Manipulation des thoraciques de T1 à T6. Effets à court terme sur la mobilité des cervicales. La Revue de l’Ostéopathie. 2014;13:13-22.

Résumé

Objectif : Les douleurs cervicales sont très présentes dans la population générale. On estime environ que deux tiers des personnes seront concernés dans leur vie par un épisode douloureux entraînant une raideur locale. Quelques études ont été réalisées sur les cervicalgiques pour voir les effets de la manipulation thoracique sur cette pathologie mais aucune sur sujets « sains ». Le but de ce travail a été d’investiguer l’effet de la manipulation des thoraciques hautes et moyennes sur la mobilité des cervicales avant que toute symptomatologie ne soit présente.

Méthodes : Cet essai s’est effectué sur 23 personnes (neuf hommes et 14 femmes) entre 21 et 86 ans. Les données évaluées étaient la mobilité du cou et l’Echelle Visuelle Analogique (EVA) modifiée (évaluation subjective de la mobilité) avant et après manipulation. On recherchait aussi les facteurs pouvant influer sur ces données.

Résultats : Les amplitudes dans les 3 plans sont augmentées de manière significative par la manipulation (en moyenne flexion-extension : 6,7°, rotation : 6,3° et inclinaison : 2,7°. En moyenne l’EVA modifiée à 5 minutes de la manipulation est diminuée de 12,3 points).

Conclusion : Cette étude montre que la manipulation sur les vertèbres thoraciques de T1 à T6 joue un rôle dans l’augmentation de l’amplitude tridimensionnelle du rachis cervical et sur la sensation subjective d’amélioration de fluidité de ces mouvements au niveau du cou par les sujets.

Mots-clés: Mots clés : manipulation, thoraciques, cervicales, amplitude des mouvements


Manipulation of T1 to T6 thoracic verterbrae. Short term effects on the cervical spine mobility

Goujon P, Pillet H. Manipulation of T1 to T6 thoracic verterbrae. Short term effects on the cervical spine mobility. La Revue de l’Ostéopathie. 2014;13:13-22.

Abstract

Aim: Cervical pain is very common in general population. An estimated two third of the population will be concerned by a painful episode associated with local stiffness. A few studies have investigated on manipulative effects Some studies looked at the results of thoracic spine manipulation on cervicalgic subjects, but none studied healthy subjects. Our aim has been to investigate the effects of T1 to T6 manipulation on the cervical spine in the absence of associated symptoms.

Methods: This study was realised on 23 subjects (9males ands 14 females) ages ranging from 21 to 86. Data assessed was : cervical spine range of movement and modified Visual Analogical Scale (VAS) before and after mobilization. We also looked for factors possibly influencing these data.

Results: Range of motion in the 3 planes increase significantly after manipulation (on a whole flexion-extension: 6.7°, rotation: 6.3° and side-bending: 2.7°). The mean modified VAS, 5 minutes after manipulation, decreases by 12.3 points.

Conclusion: This study shows that T1 to T6 manipulation has a part in increasing tridimensional amplitude in the cervical spine range of movement, as well as the subjective perception of increased fluidity of neck motion.

Keywords: manipulation, thoracic spine, cervical spine, Range of Motion