1. Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numéro 13
  4. - Évolution naturelle de la morphologie du crâne chez les prématurés. Étude préliminaire par analyse plagiocéphalométrique

Évolution naturelle de la morphologie du crâne chez les prématurés. Étude préliminaire par analyse plagiocéphalométrique

Le 2015-12-26 à 21:39 par Robert Meslé.





Télécharger l'abstract





Acheter l'article

Wellens S, Maroye L, Segers N, Dugailly PM. Évolution naturelle de la morphologie du crâne chez les prématurés. Étude préliminaire par analyse plagiocéphalométrique. La Revue de l'Ostéopathie. 2014;13:5-12.

Résumé

Objectif : Mise au point d’un protocole reproductible permettant d’étudier l’évolution naturelle de la morphologie du crâne, plus particulièrement des plagiocéphalies, chez les prématurés.

Méthodes : Evaluation du degré d’asymétrie à l’aide d’un « outil de plagiocéphalométrie » chez six prématurés (quatre mesures sur deux mois de temps). Evaluation de la rotation cervicale passive et examen clinique des muscles du cou et de la nuque lors de chaque mesure.

Résultats : Variabilité maximale intra- et inter-investigateurs pour le placement des bandes thermoplastiques de 3% et 5 % respectivement pour les différents indices morphométriques. Variabilité inférieure à 1 % pour la prise des mesures sur photocopies. Quatre enfants sur six présentaient une position préférentielle à la troisième mesure (T3) et cinq sur six à la quatrième mesure (T4). Avec un seuil d’indice de différence des diamètres obliques (ODDI) de 104 %, la prévalence de la plagiocéphalie était de 17 %, 67 %, 33 % et 50 % à T1, T2, T3 et T4 respectivement. Aucune influence du genre, de l’âge gestationnel, de la primiparité ou des asymétries de tension musculaire et/ou de rotation n’a été mise en évidence. En comparaison avec la littérature, une différence très hautement significative (p=0,001) a été retrouvée pour les valeurs de l’index crânien.

Conclusion : Le protocole utilisé a montré une bonne faisabilité. Afin de pouvoir fournir une analyse pertinente de l’évolution morphométrique du crâne, une base de données plus conséquente doit être envisagée. Selon les critères de la littérature, trois prématurés sur six présentaient une plagiocéphalie à T4 et une normalisation des valeurs morphométriques a été constatée chez deux nourrissons.

Mots-clés: morphologie du crâne, plagiocéphalie, outil de plagiocéphalométrie, prématurés


Spontaneous changes of skull morphology in premature babies. A preliminary study using plagiocephalometric analysis

Wellens S, Maroye L, Segers N, Dugailly PM. Spontaneous changes of skull morphology in premature babies. A preliminary study using plagiocephalometric analysis. La Revue de l'Ostéopathie. 2014;13:5-12.

Abstract

Aim: To develop a reliable protocol to study the spontaneous changes in the skull morphology, specifically plagiocephaly in premature infants.

Methods: (1) Evaluation of the degree of asymmetry using a «plagiocephalometric tool» and (2) Passive motion assessment for axial rotation and clinical examination of the neck muscles in six preterm infants. All measures are taken four times over a two months period.

Results: About the placement of thermoplastic bands, a maximal variability of 3 % and 5 % was found for intra- and inter- observations respectively for the indices of interest (ODDI, CPI, CVAI). The variability of measures taken on photocopies was less than 1 %. 67% of children had a preferential position on the third measure (T3) and 83 % on the fourth measure (T4). The prevalence of plagiocephaly was 17 %, 67 %, 33 % and 50 % at T1, T2, T3 and T4 respectively considering a threshold of oblique diameters difference (ODDI) of 104 % . No influence of gender, gestational age, primiparity or asymmetry in muscle tension and/or rotation has been highlighted. In comparison with previous data, a very highly significant difference (p=0.001) was found for the index head values.

Conclusion: This study has showed a good feasibility of the method. More consistent data should be considered, with a broader sample in order to provide a relevant analysis of the morphometric changes of the skull base. According to the criteria of the literature, three premature infants out of six had a plagiocephaly at T4 and we observed a normalization of morphometric values in two infants.

Keywords: skull morphology, plagiocephaly, plagiocephalometric tool, prematurity