1. Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numero 18
  4. - Prise en charge ostéopathique et scoliose idiopathique de l’adolescent. Série de cas

Prise en charge ostéopathique et scoliose idiopathique de l’adolescent. Série de cas





Télécharger l'abstract





Acheter l'article

Durieux M, Wagner A. Prise en charge ostéopathique et scoliose idiopathique de l’adolescent. Série de cas. La Revue de l’Ostéopathie. 2017;18:5-12.

Résumé

Objectif : La scoliose toucherait actuellement 2 à 4 % de la population française, et 80 % sont dites idiopathiques. Une prise en charge pluridisciplinaire permet d’enrayer l’évolution et de diminuer les symptômes. Cette étude pilote vise à étudier les effets d’une prise en charge ostéopathique sur la qualité de vie, la flexibilité dorsale, l’évolution de la douleur et de l’angle de Cobb, d’adolescentes ayant une scoliose idiopathique.

Méthodes : Une prise en charge ostéopathique a été effectuée pendant un an, sur sept patientes âgées de 13 à 18 ans, à raison d’une séance toutes les quatre semaines environ. Les critères de jugement étaient le questionnaire Quality of Life Profile for Spine Deformities, un mètre pour la flexibilité dorsale et l’échelle analogique de la douleur. Un suivi radiologique a aussi été mis en place et soumis à comparaison avec des imageries existantes.

Résultats : en moyenne, la douleur est passée de 4,0 à 1,1 sur 10 (p<0,05) après un an de prise en charge ostéopathique. La qualité de vie et la flexibilité dorsale ont été augmentées cliniquement, sans significativité statistique. Radiologiquement, certaines patientes ont présenté une diminution notable de l’angle de Cobb et une modification de la statique pelvienne. L’étude des questionnaires a montré une évolution plus importante sur l’aspect physique que psychologique.

Conclusion : les résultats cliniques sont intéressants, mais la faiblesse de notre effectif ne permet pas d’extrapolation. Néanmoins, la question de la place de l’ostéopathie au sein d’une prise en charge pluridisciplinaire se pose au vu des résultats obtenus sur l’évolution de la douleur

Mots-clés : scoliose idiopathique, qualité de vie, flexibilité dorsale, douleur, ostéopathie, pluridisciplinarité


Idiopathic teenager’s scoliosis and osteopathic care. A case series

Durieux M, Wagner A. Idiopathic teenager’s scoliosis and osteopathic care. A case series. La Revue de l’Ostéopathie. 2017;18:5-12.

Abstract

Aim: 2 to 4 % of French population suffer from scoliosis, 80% of which are said “idiopathic”. Pluridisciplinary care allows to slow its progression and to reduce associated symptoms. This pilot study aims to evaluate the effects of Osteopathic care on the Quality of life, dorsal flexibility, pain and Cobb’s angle among female teenagers with idiopathic scoliosis.

Methods: Seven patients, aged 13 to 18, received Osteopathic Care once every four weeks during a year. Judgment criteria were: The Quality of life Profile for Spine Deformities, a tape measure for flexibility, and the Visual Analog Scale (VAS). A radiological follow-up was performed and compared with previous images.

Results: Average VAS pain came down from 4.0 to 1.1 (p<0,05) at the end of the year. Quality of life and dorsal flexibility increased from a clinical point of view, if not from a statistical perspective. On imaging, some patients showed a significant decrease of the Cobb angle and modified pelvic positioning. Questionnaires’ study showed a more important change in physical than in psychological aspects.

Conclusion: clinical results are interesting. However, the small sample doesn’t allow us to extrapolate. Nevertheless, given the results on the VAS, one can ponder about the interest of Osteopathic Care among the pluridisciplinary care of idiopathic scoliosis.

Keywords: idiopathic scoliosis, quality of life, dorsal flexibility, Pain, VAS, osteopathy, pluridisciplinary care