1. Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numéro 19
  4. - Pourquoi évaluer la pratique de l’ostéopathie ?

Pourquoi évaluer la pratique de l’ostéopathie ?





Télécharger l'abstract





Acheter l'article

Clouzeau C. Pourquoi évaluer la pratique de l’ostéopathie ? La Revue de l’Ostéopathie. 2017;19(3):31-8.

Résumé

Objectif : Bénéficiant du succès public et du développement de sa dynamique de recherche, l’ostéopathie peut envisager une dimension politique, visant à augmenter sa légitimité auprès des acteurs de santé, pour mieux faire reconnaître sa position dans le parcours de soin. Cette démarche moderne comprend une mesure de son efficacité clinique, avec les préconisations méthodologiques de l’Evidence Based Medicine, et une étude spécifique de la qualité des soins pour répondre aux exigences de l’évaluation en santé publique.

Méthodes : Pour distinguer la part relationnelle du geste somatique, une approche pluridisciplinaire intégrant les sciences humaines peut conduire à une anthropologie de la pratique. Cela permettrait de caractériser la relation originale que l’ostéopathe établit avec son patient par la perception qu’il développe. Les approches philosophique, psychologique, ou éthnométhodologique peuvent étudier l’interaction qui semble échapper à toute description, tant il s’agit d’un investissement de soi, reposant sur des principes et des modalités originales à explorer.

Résultats : Les ostéopathes doivent organiser des groupes d’analyse de la pratique, où la subjectivité de chaque praticien vient étayer les arguments pour élaborer le statut de cette approche thérapeutique manuelle, en utilisant les méthodologies les plus adaptées à son étude.

Conclusion : Comprendre ce qu’est l’évaluation de la pratique et pourquoi il faut que les ostéopathes acceptent d’évaluer leur pratique de façon scientifique constitue le nouveau défi à relever pour envisager la place de l’ostéopathie en santé publique, en osant également s’inscrire dans une approche de soins préventifs.

Mots-clés : évaluation, santé publique, subjectivité, méthodologies, recherche


Why assess Osteopathic practice?

Clouzeau C. Why assess Osteopathic practice? La Revue de l’Ostéopathie. 2017;19(3):31-8.

Abstract

Benefiting from public recognition and from the development of its research dynamics, Osteopathy can now envision a political aspect in order to increase its legitimacy among healthcare actors and along the healthcare pathway. This modern approach implies a measure of clinical efficiency using the Evidence Based Medicine (EBM) methodologic recommendations as well as specific studies on Care quality in order to meet Public Health assessments’ standards.

In order to identify the relationship aspect of the somatic motion, a pluridisciplinary approach integrating humanities and social sciences could lead to an anthropology of practice. This would allow the characterisation of the specific relationship the osteopath is developing with his patient through touch and perception. Philosophy, psychology or ethnographic methods can study this interaction. This relationship appears to elude usual description, so much as it is a personal investment based on original principles and modalities, yet to explore.

Osteopaths will have to organise practice analysis groups. Within these groups, each practitioner’s subjectivity can bolster the arguments in order to devise a status for this manual therapeutic approach, using better adapted methods.

Understanding practice analysis and why osteopaths have to accept scientific assessment of their practice is the latest challenge in order to consider Osteopathy’s position in Public Health, venturing as far as to inscribe osteopathy in preventive healthcare approach.

Keywords: evaluation, public health, subjectivity, methodologies, research



Sommaire N19

Sommaire du Numéro 19

Télécharger la couverture














 

 



Acheter


Editorial. Robert Meslé

Analyse de la qualité de vie liée à l’état de santé de patients consultant pour des soins ostéopathiques. Loïc Le Glatin, Quentin Hervy, Jean-Pierre Guillaume, Achraf Traboulsie

Une relation entre instabilité posturale et dyslexie de développement : le test clinique de stabilité pelvienne en unipodal. Philippe Villeneuve, Sarah Recoules, Anne-Charlotte Declercq, Marie-Emmanuelle Rouchon, Bernard Weber

Les représentations sociales nouvelles des adultes en formation sur le microlearning. Emmanuel Burguete, Luc Gorski, Cédric Scribans, Jérôme Nourry

Pourquoi évaluer la pratique de l’ostéopathie ? Cyril Clouzeau

Actualités : Livres



Foreword. Robert Meslé

Quality of Life analysis in relation to Osteopathic care patients’ Health status. Loïc Le Glatin, Quentin Hervy, Jean-Pierre Guillaume, Achraf Traboulsie

A relation between postural instability and developmental Dyslexia: the Unipodal Pelvic Stability clinical test. Philippe Villeneuve, Sarah Recoules, Anne-Charlotte Declercq, Marie-Emmanuelle Rouchon, Bernard Weber

New social perceptions about microlearning amongst adults undergoing training. Emmanuel Burguete, Luc Gorski, Cédric Scribans, Jérôme Nourry

Why assess Osteopathic practice? Cyril Clouzeau

News: Books