1. Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numéro 20
  4. - Correction des restrictions de mobilité claviculaires par des techniques d’énergie musculaire

Correction des restrictions de mobilité claviculaires par des techniques d’énergie musculaire




Télécharger l'abstract



Acheter l'article

Brutti G, Taupiac C, Sekelj V, Le Nohaic A, Gourjon G. Correction des restrictions de mobilité claviculaires par des techniques d’énergie musculaire. La Revue de l’Ostéopathie. 2018;20:35-44.

Résumé

But : les douleurs ostéo-articulaires liées à des pathologies rhumatologiques ou des restric-tions de mobilité sont la première cause de consultations en ostéopathie. De par son usage quotidien pour orienter la main, le membre supérieur et la clavicule sont particulièrement tou-chés. Les restrictions de mobilité claviculaires sont couramment corrigées par des techniques articulaires, musculaires, tissulaires ou fonctionnelles, mais à ce jour, aucune technique myo-tensive (MET) n’a été décrite pour les normaliser. Cette étude propose des MET de correction des restrictions de mobilité des articulations sterno-costo-claviculaire et acromio-claviculaire.

Méthodes : l’étude a été réalisée sur un échantillon de 109 patients (60 femmes, 49 hommes) de 23 à 65 ans. Quatre techniques myotensives ont été développées spécifiquement pour la normalisation des restrictions de mobilité claviculaires. Leur efficacité absolue (nombre de restrictions corrigées par rapport à une technique simulée) a été évaluée, de même que leur impact douloureux par une EVA.

Résultats : dans le groupe traité, 74 restrictions de mobilité sur 88 ont été corrigées, contre seulement 10 sur 91 dans le groupe contrôle (p < 0,0001). L’efficacité de nos techniques MET n’est pas modifiée par la zone claviculaire en restriction, ni par l’antériorité/postériorité/supériorité, la latéralité de cette dernière, l’âge ou le sexe des patients.

Conclusion : non-agressives et atraumatiques (mEVA = 0,03 ± 0,16 mm), nos MET représentent donc une alternative efficace et plus douce aux techniques avec thrust.

Mots-clés : clavicule, techniques d’énergie musculaire, MET, restriction de mobilité clavi-culaire, placebo


Use of Muscle Energy Techniques to correct somatic dysfunctions of the Clavicle Abstract

Brutti G, Taupiac C, Sekelj V, Le Nohaic A, Gourjon G. Use of Muscle Energy Techniques to correct somatic dysfunctions of the Clavicle Abstract. La Revue de l’Ostéopathie.2018;20:35-44.

Abstract

Aim: Skeletal pain due to rheumatic diseases and somatic dysfunctions is the primary rea-son for consultation in Osteopathic practice. Due to its daily use, the upper limb, along with the clavicle, is highly affected. Clavicular dysfunctions are routinely normalized with articular, muscular, tissue, or functional techniques. However, to this day, no muscle energy technique (MET) have been described to correct the clavicle. This study presents possible METs to correct dysfunctions of the sterno-costo-clavicular and acromioclavicular joints.

Methods: The study was realized on 109 patients (60 females, 49 males) ranging from 23 to 65 years old. Four muscle Energy techniques were specifically devised in order to normalize cla-vicular dysfunctions. We assessed their absolute efficiency (number of normalized restrictions Vs sham-technique) and their painfulness with VAS.

Results: in the treated group 74 out of 88 somatic dysfunctions were normalized, Vs 10 out of 91 in the control group (p < 0.0001). The efficiency of these MET is consistent, whatever the clavicular area in restriction, whether it is anterior, posterior or superior, whether right or left and whatever the age or gender of the patients.

Conclusion: unaggressive and non-traumatic (mEVA = 0.031 ± 0.161), these MET can present a gentler and efficient alternative to thrust techniques on the clavicle.

Keywords: clavicle, Muscle Energy Tech-niques, MET, somatic dysfunction, sham-tech-nique, Osteopathy